♫♫♫♫♫♫♫♫♫♫♫

UNE RAISON D’ETRE

TINUTA, conçue en 1999, est  née avec le siècle nouveau !

 

Edition Musicale à part entière, elle s’est peu à peu diversifiée : Conseil et  Formation ont ajouté un « plus » nécessaire à la vie de toutes petites entités comme celle-ci , ouvrant les portes à de nouveaux acteurs du monde musical, aussi variés que possible.

 

L’originalité de TINUTA est d’être fondée sur  l’expérience de sa gérante, Marie-Hélène JARNO spécialisée en matière d’exploitation internationale des œuvres.

 

Ainsi, par exemple, nous avons été heureux que la publicité télévisée (d’abord scandinave puis allemande) d’une grande marque de voitures s’appuie sur une chanson de Coralie Clément (Dièse Productions) que nous avions en gestion.

Ou qu’une petite coréenne  reprenne en pékinois un tube de Vanessa Paradis (Amo Bliss Music) que nous avons sous-édité au Japon. 

Et lorsqu'I MUVRINI  (AGFB) n’a de contrat de distribution physique qu’en France, nous avons le plaisir de les faire sortir en Allemagne chez le plus gros indépendant du pays. 

Pour nous comme pour tous, les temps ont bien changé, les métiers de la musique aussi. Mais ce qui est fondamental  reste.

Le travail de l’éditeur c’est l’exploitation des œuvres, même si les « médias » récents  sont moins rémunérateurs.

C’est pourquoi nous avons aussi  choisi de nous battre aux côtés de la SACEM dans son combat pour la pérennité du Droit d’Auteur. Car s’il s’effondrait….réfléchissons ….anarchie, libéralisme à outrance, mafias en tous genres… s’empareraient de notre bien le plus précieux : les créations intellectuelles et artistiques des hommes et des femmes du passé, du présent, et de l’avenir. Non pas pour les admirer, les faire vivre ou les transmettre. Mais le plus souvent, pour les détruire.

 

Nos milliers d’étudiants , depuis 20 ans, ont pu appréhender la complexité  du problème lors de nos cours et stages organisés et animés régulièrement, TINUTA étant déclaré Organisme de Formation.

Marie-Hélène JARNO-TAPHOREL a été enseignante pendant 20 ans à l’I.E.S.A. en Droit de la Propriété Littéraire et Artistique auprès des étudiants des départements «Métiers de la Culture» et «Multimédia».

Elle a enseigné en 2017 à l’Université de VERSAILLES-St QUENTIN auprès des MOCA 1 et 2

 Elle a été membre de la Commission Formation de la Chambre Syndicale de l’Edition Musicale de 2016 à 2018.

Elle a été Présidente à la SACEM de la Commission prévue au CPI, après en avoir été membre pendant 8 ans (Commission disparue en juin 2017).

 

 

DEPUIS SA CRÉATION,

 

TINUTA a travaillé ou travaille (à court ou long terme) pour les personnes et entités suivantes :

AGFB (I MUVRINI)

ALL ROCK MUSIC

AMO BLISS Music (Vanessa  PARADIS)

BB BRUNES

BOBINE (Zazie)

DIESE PRODUCTIONS

EDITIONS RAOUL BRETON

E.G.T Editions Musicales

LES EDITIONS DU CHAT NOIR (Rose LAURENS)

F2F Music Publishing

FERMATA DO BRASIL

HELICE Music  (PEP’S)

JRG (Jean-Jacques GOLDMAN)

LABO M Editions ( Matthieu CHEDID)                                  

PENDRAGON Publishing (Jean-Patrick CAPDEVIELLE)

PILOTIS ATLETICO Music  (Pascal OBISPO)

POMME MUSIC et NDP (Notre Dame de PARIS)

RIDGETOP MUSIC

 

(Liste non exhaustive)

 

TOUTE UNE HISTOIRE ….

 

 

que celle de Marie- Hélène TAPHOREL, 
petite fan de la grande Françoise HARDY dès 1961, et qui, ne connaissant personne, réussit à
rencontrer Lionel ROC, le manager de celle-ci, qui lui fait répondre au courrier de son « idole »….
Passionnée, elle intègre en 1972 les Editions BAGATELLE en tant qu’Assistante de Direction.
« J’y ai appris mon métier » dit- elle, auprès de Brigitte BERTHOLIER, Denis BOURGEOIS, Bernard RICCI, Jacques et Colette PLAIT. En effet, BAGATELLE gérait les catalogues de Serge Gainsbourg (Melody Nelson), Joe DASSIN (Music 18), Serge LAMA (Plein Soleil), et produisait des tubes (« POP CORN ») enregistrés au Studio 1O, au sous-sol du 10 Rue Washington. 
J’ai rencontré Marie-Hélène en 1980, aux Editions CHAPPELL (dirigées par Gérard DAVOUST) où elle était depuis 2 ans chargée de l’International alors que je coordonnais artistiquement depuis New-York les filiales du groupe, avec Diana GRAHAM à Londres. 
Elle était très douée pour les « deals directs »parce qu’elle connaissait très bien son marché et avait une oreille très sûre. C’est ainsi qu’elle a décroché le « REGGAE NIGHT » de Jimmy CLIFF pour la France, et plein d’autres succès européens. Tous les MIDEM étaient autant l’occasion de travail intensif autant que de fous-rires amicaux mémorables. Elle ne manquait aucun concert des artistes que nous avions et entretenait avec brio d’excellentes relations avec le Manager d’Eric CLAPTON , les Editeurs de George MICHAEL ou de COCK ROBIN, et de tous les autres. Conseillée par Jean-Noël OGOUZ, ses voyages lui ont permis de connaître sur place aux Etats-Unis les stars du rock qui performaient dans les plus grands stadiums de L.A. à N.Y.C. 
Nous ne nous sommes jamais perdues de vue. Elle a quitté Warner-Chappell après vente et fusion de celle-ci fin 1991, et elle s’est bientôt occupée en indépendante de la co-édition internationale entre Jean-Jacques Goldman et Céline Dion pour l’album » d’EUX » puis a fondé TINUTA. Devenue moi-même reporter- photographe, elle m’a demandé de venir prendre les clichés de son mariage en 1994 et nous traversons l’Atlantique pour se voir de temps en temps. 

 

OUR STORY….by Karen Petersen (USA)

 

Marie-Hélène's interest in the music business began in 1961 when, as a star-struck fan of the great Françoise Hardy, she managed to meet with Hardy's manager, LionelRoc.

Fascinated, she became determined to go into the business, and at the end of her University Studies in 1972 she got a job at the legendary Bagatelle Publishing Directorate as an assistant. Bagatelle then was an independant publishing powerhouse, managing the catalogs of future stars like Serge Gainsbourg (Melody Nelson), Joe Dassin (Music 18), Serge Lama (Plein Soleil), and producing hits like "POPCORN," recorded at Studio 10 in the basement of 10 Rue Washington,close to the Champs Elysées.

Marie-Hélène says "I learned my craft from Brigitte Bertholier, Denis Bourgeois, Bernard Ricci, and Jacques and Colette Plait, famous french professionals.”

I first met Marie-Hélène in 1982 at the offices of Chappell Publishing in Paris, which at the time was run by Gérard Davoust. She had already been in charge of their International section for the last two years while I was the International Repertoire Manager based out of New York. My boss, Nicholas Firth, the global President, had sent me to meet her and I saw right away that she had a very good commercial ear. She was excellent at direct deals because she knew her market thoroughly, and she won a gold record for us in France for Jimmy Cliff's "Reggae Night," and had many other European successes. Our deal-making together at MIDEM in Cannes was always an opportunity for intensive work as much as for memorable dinners and much laughter. Well-liked by everyone, Marie-Hélène maintained great relations with the managers of Eric Clapton, the publishers of George Michael and Cock Robin, and many others.

Advised by Jean-Noël Ogouz, she went to see top US rock stars who performed in the biggest stadiums from NYC to LA.

Over the years she never lost sight of the next hit record for France.

Marie-Hélène left Warner-Chappell after the sale and merger of the company in end of 1991, and was soon occupied with the independent publishing of an international collaboration between Jean-Jacques Goldman and Celine Dion for the album, "D'eux." In 1999, she founded Tinuta (http://www.tinuta.com/ ),a music publishing and consulting company based in Paris which she continues to run today. I myself left the business and went on to another career entirely as a foreign correspondent and photojournalist. I came to France to take photos at her wedding in 1994, and happily we have seen each other in New- York or Paris from time to time since then.

♫♫♫♫♫♫♫♫♫♫♫